Le mardi 23 août s’est tenu au Centre Patronal à Paudex le Rendez-vous de la formation.

Christophe Reymond, directeur du Centre Patronal, a introduit la soirée en rappelant que la formation joue un rôle central et que ses enjeux sont d’une première importance pour garantir

  • l’épanouissement personnel,
  • l’ouverture dans de bonnes conditions au monde professionnel,
  • la prospérité de notre économie.

La promotion de l’apprentissage :

De nombreux efforts doivent être fournis pour promouvoir l’apprentissage. Pour qu’il ne soit plus vu comme un second choix ou une option moins prestigieuse que la voie universitaire.

Monsieur Reymond invite le Conseil d’Etat à solliciter le Centre Patronal pour œuvrer ensemble dans cette direction.

Pourquoi ces études qui se prolongent ?

Il n’est pas rare qu’on fasse son gymnase sur quatre ans ou qu’on ajoute des semestres supplémentaires pour terminer son cursus universitaire.

Cela ne fait que retarder le moment où les jeunes peuvent entrer dans le monde du travail. Ce qui a des impacts considérables sur les comptes publics, car il faut financer les bâtiments et les professeurs. Un effort financier plus important doit également être assumé par les parents. Sans oublier que les jeunes n’en peuvent plus de ces années supplémentaires.

Il est important de rappeler que la formation se fait tout au long de la vie.

Nous avons la chance, en Suisse, de pouvoir continuer à nous former tout au long de notre vie. Le panel de possibilités est vaste entre les formations publiques et privées. D’ailleurs plus de 100 établissements privés reconnus sont installés dans le canton de Vaud. Il est très important pour Monsieur Reymond que la loi sur l’enseignement reste souple et attractive pour que ces établissements restent chez nous.

La rentrée scolaire de Monsieur le conseiller d’Etat Frédéric Borloz :

Monsieur Frédéric Borloz, chef du Département de l’enseignement et de la formation professionnelle, nous fait part de son plaisir d’avoir repris ce département. L’un des avantages de la politique pour lui est notamment de pouvoir découvrir de nouveaux milieux de nouveaux univers.

Un plan d’action par rapport l’avenir de nos jeunes :

Il mentionne tout d’abord que 87,6% des jeunes ont suivi une formation dans le canton de Vaud, tous domaines et études confondus. Pour lui, c’est là qu’il faut agir, et rapidement, en valorisant la formation auprès des jeunes, en allant à leur rencontre pour

  • susciter des questions sur l’avenir de chaque jeune
  • mettre en place des « semaines de la formation »
  • développer les stages

Ce travail de promotion doit se faire conjointement avec les associations professionnelles.

Pas de nouveaux métiers, mais des métiers en évolution :

Les métiers évoluent fortement et il est important de communiquer sur ces évolutions pour montrer ainsi à nos jeunes les possibilités d’avenir qui s’offrent à eux. Car l’image de chaque métier est à revoir.

Il s’agit également de regrouper les différents métiers en troncs communs à partir desquels découlent de nombreuses spécifications. Chacun pourrait ainsi mieux s’y retrouver et choisir ou non de se spécifier.

Un concept intéressant à 360°

Le « concept 360° » a pour mission de rendre les écoles inclusives. Si le conseiller d’Etat ne remet pas en question cette démarche – pour lui tout le monde a le droit de vivre dans notre société et d’y trouver une place – il constate en revanche une certaine complexité dans la mise en place. Autant de défis pour le tout nouveau chef de département.

Une remise de prix émouvante

Le Centre Patronal décerne trois Prix du Mérite chaque année depuis 2020. A travers cette récompense, il souhaite mettre en avant les qualités de jeunes méritants et récompenser des parcours hors normes. Un comité composé de professionnels de la formation et de chefs d’entreprises sélectionne les lauréats.

couvrez plus d’informations sur ce prix ici ! L’équipe d’Adlatus remercie le Centre Patronal pour la qualité de ses événements.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.